Le bol taoïste chinois : « Lung Ding »


Le bol taoïste chinois dit « Lung Ding » est apparu au 5 ème siècle avant Jésus-Christ.
C’est un bol en bronze, dans lequel on verse de l’eau, avec deux poignées que l’on frotte des mains pour produire des sons et des jets d’eau.

L’instrument produit des fréquences harmoniques variées que utilisées aussi pour la relaxation et la pratique de la méditation.

Lors des séances, vous plonger dans l’écoute surprenante du chant du bol taoïste et au fil du son trouver le contact intime avec vous-même.

Cet instrument incroyable, très peu connu en France, appartenait à des pratiques probablement secrètes, l’on ne dispose que de peu d’informations sur les nombreuses vertues thérapeutiques prêtées à cet instrument traditionnel.

Rencontre avec Narayana : Musicien (Sitar ; Flûte ; Guitare ; Voix) Praticien et introducteur du Bol Taoïste Chinois en France.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s