Archives pour la catégorie Santé & bien-être

Rencontre avec Maitre Tran Dinh Nhuan pour la pratique du Ken ou Bokken (le sabre en bois).


Rencontre avec un Maître plein d’humanité . Maître Tran enseigne l’aïkido,  son art qu’il a appris de Maître Nocquet, dont il a aussi été le secrétaire particulier pendant plus de vingt ans. Ce dernier a été seul européen a avoir été admis en tant qu’élève à demeure de Morei Ueshiba le fondateur de l’aïkido.

Le Ken ou Bokken (le sabre en bois).

Historiquement, il y avait des combats réels, des duels mortels au sabre en bois. Il faut donc se méfier de cette arme puissante.

La pratique du Ken nous replonge dans les origines et la génèse des techniques Aïkido-mains nues. Elle est fondamentale pour comprendre le sens des saisies, des placements,  lorsque les mains-sabres arrivent au contact du corps d’Uke.  Face à une lame, on ne doit pas se raidir ou se verouiller mais au contraire rapidement s’adapter afin de ne pas être tranché.

On pratique le Ken toujours en commencant par des suburis. Ceci afin que le corps “entre dans le moule”. Afin également d’éveiller la concentration et l’accuité… Il existe des Ken appelés Suburito(spécifiquement plus lourds, plus gros, pour les suburis).

Pratiquer l’Aïkido face au Ken demande une mobilité plus grande car la distance de sécurité varie en fonction de la longueur de l’arme.

On pratique la forme Kashima Shinryu et notament Ura-datchi.

On peut pratiquer le Kumi-tachi (ken contre Ken) ou le Tachi-dori (mains nues contre Ken).

Moments rares d’une pratique exclusive.

Le livre de Roger
Dédicace Le livre de Roger

Un cours avec Mr Greslé


L’idéogramme BU – Wu

Jean-Gabriel Greslé a quarante ans de carrière aéronautique derrière lui. Avec plus 17.500 heures de vol.
Nottament en tant que Commandant de Bord pour Air France de 1970 à 1990.
Il rencontre le Maître fondateur de l’Aïkido, Morihei Ueshiba au début 1965 et devient son élève. Le métier de Pilote de ligne, lui permet de nombreux séjours au Japon jusqu’à la disparition du Fondateur en avril 1969.
Jean-Gabriel Greslé dirige aujourd’hui l’École d’Aïkido de la Marsange qui compte plusieurs Dojos créés par d’anciens élèves.

Le bol taoïste chinois : « Lung Ding »


Le bol taoïste chinois dit « Lung Ding » est apparu au 5 ème siècle avant Jésus-Christ.
C’est un bol en bronze, dans lequel on verse de l’eau, avec deux poignées que l’on frotte des mains pour produire des sons et des jets d’eau.

L’instrument produit des fréquences harmoniques variées que utilisées aussi pour la relaxation et la pratique de la méditation.

Lors des séances, vous plonger dans l’écoute surprenante du chant du bol taoïste et au fil du son trouver le contact intime avec vous-même.

Cet instrument incroyable, très peu connu en France, appartenait à des pratiques probablement secrètes, l’on ne dispose que de peu d’informations sur les nombreuses vertues thérapeutiques prêtées à cet instrument traditionnel.

Rencontre avec Narayana : Musicien (Sitar ; Flûte ; Guitare ; Voix) Praticien et introducteur du Bol Taoïste Chinois en France.